Équipe Neuroéthologie de l’Olfaction "NeO" - iEES Paris

Nos recherches expérimentales complétées par des modélisations théoriques visent à comprendre les processus de reconnaissance du signal olfactif et sa traduction en réponse comportementale adaptée à l’environnement et selon l’état physiologique de l’individu. Elles concernent les processus du codage sensoriel depuis la transduction du signal odorant par les neurones récepteurs olfactifs de l’antenne jusqu’à son intégration dans le système nerveux central par le réseau de neurones du lobe antennaire et sa traduction en réponse locomotrice orientée.

Nous étudions comment l’insecte répond à un signal spécifique dans un environnement sensoriel complexe (interactions phéromones / odeurs de plantes) et les mécanismes de modulation de cette réponse par des signaux internes, en particulier sous l’influence d’hormones stéroïdes impliquées dans le développement.

carte d’activité en imagerie calcique du lobe antennaire à un composé volatil de plante et à la phréromone
Carte d’activité en imagerie calcique du lobe antennaire à un composé volatil de plante et à la phéromone – N. Deisig©UMR iEES-Paris

Nous utilisons des approches :

  • anatomiques (neuroanatomie quantitative, colorations intracellulaires),
  • moléculaires (clonage, hybridation in situ, interférence d’ARN, expression hétérologue),
  • électrophysiologiques (électroantennographie (EAG), enregistrement monosensillaire (SSR), enregistrement juxtacellulaire, patch clamp in vivo et in vitro),
  • d’imagerie (imagerie calcique),
  • comportementales (divers olfactomètres, compensateurs de locomotion et tunnels de vol sont utilisés pour enregistrer et analyser la réponse comportementale de l’insecte à des signaux odorant ; trajectométrie, tests d’apprentissage),
  • biochimiques (immuno-dosage de stéroïdes),
  • physico-chimiques (chromatographie en phase gazeuse couplée au comportement)
  • et modélisatrices (analyses statistiques, simulations informatiques, robotique)

Ces diverses approches servent à étudier le fonctionnement des neurones et des réseaux de neurones et par ailleurs, les modifications de ce fonctionnement (e.g. en lien avec le changement global, la présence de molécules d’origine anthropique).

 

Modèles d’études

Nous utilisons le modèle de la communication phéromonale chez les lépidoptères, sur la noctuelle Agrotis ipsilon, en raison de sa sensibilité, sa spécificité et des comportements stéréotypés qu’elle engendre. Nous utilisons la drosophile pour les approches mécanistiques en raison des outils de génétique qu’elle offre.

Notre savoir-faire sur nos modèles d’études nous permet de travailler sur d’autres arthropodes pour leur pertinence écologique ou agronomique (charançon rouge du palmier, guêpe de l’amandier, crevette, etc…).

Objectifs
  • Etudier et modéliser les aspects qualitatifs, intensitifs et temporels du codage de l’information olfactive au niveau du système nerveux périphérique et central.
  • Disséquer et modéliser les voies de signalisation impliquées dans la transduction olfactive.
  • Etudier les mécanismes sous-jacents de la plasticité liée à l’état physiologique.
  • Analyser les interactions entre signal olfactif et paysage odorant. Nous étudions en particulier comment les odeurs végétales modulent les réponses à la phéromone, de la détection à la réponse comportementale.
  • Mieux évaluer le rôle de l’environnement olfactif dans la modulation de l’attraction à distance dans une perspective agronomique.
modèle de la cascade de transduction olfactive
Modèle de la transduction olfactive chez  l’insecte
P. Lucas©UMR7618

Publications de l'équipe

Ne concerne que les publications de 2017 à aujourd’hui. Pour voir toutes les publications dirigez-vous vers la page Publications.

RéférenceDOI et liens HALJournalEquipe(s) – Département(s) 
Chapuy C.°~, Ribbens L., Renou M.*, Dacher M.*, Armengaud C. (2019) Thymol affects congruency between olfactory and gustatory stimuli in bees. Sci Rep, 9: 7752.10.1038/s41598-019-43614-8
🔗 HAL
🔗 pdf
scientific reportsNeOEcoSens
​Pannequin R., Jouaiti M., Boutayeb M., Lucas P.*, Martinez D. (2020) Lab-on-cables: Automatic tracking of free-flying insects. Science Robotics 5(43):eabb2890. DOI: 10.1126/scirobotics.abb2890
10.1126/scirobotics.abb2890
🔗 HAL
🔗 pdf
Science Robotics
NeOEcoSens
Levakova M., Kostal L., Monsempès C. *, Jacob V. ^, Lucas P. * (2018) Moth olfactory receptor neurons adjust their encoding efficiency to temporal statistics of pheromone fluctuations. PLoS Comput. Biol. 14(11): e1006586.https://doi.org/10.1371/journal.pcbi.1006586
10.1371/jourl.pcbi.1006586
🔗 HAL
🔗 pdf
PLoS Comput. Biol. NeOEcoSens
Jacob V. ^, Monsempès C. *, Rospars J.-P. *, Masson J.-B., Lucas P. * (2017) Olfactory coding in the turbulent realm. PLoS Comput. Biol. 13(12):e1005870. https://doi.org/10.1371/journal.pcbi.1005870
10.1371/jourl.pcbi.1005870
🔗 HAL
🔗 pdf
PLoS Comput. Biol.NeOEcoSens
Murmu M.S.^, Hanoune J.°, Choi A.°, Bureau V.°, Renou M.*, Dacher M.*, Deisig N.*, Modulatory effects of pheromone on olfactory learning and memory in moths. Journal of Insect Physiology, J Insect Physiol 127, 104159.10.1016/j.jinsphys.2020.104159
🔗 HAL
🔗 pdf
Journal of Insect PhysiologyNeOEcoSens
Hoffmann A.°, Bourgeois T.*, Munoz A.°, Anton S., Gevar J.*, Dacher M.*, Renou M.* (2020) A plant volatile alters the perception of sex pheromone blend ratios in a moth. J Comp Physiol A, 206, 553-570.10.1007/s00359-020-01420-yjournal of comparative physiology ANeOEcoSens
​Pawson S. M., Kerr J. L., O’Connor B., Lucas P.*, Martinez D., Allison J. D., Strand T. M. (2020) Light weight portable electroantennography device as a future tool for applied chemical ecology. J. Chem. Ecol. 46 :557-566. https://doi.org/10.1007/s10886-020-01190-6
10.1007/s10886-020-01190-6
🔗 HAL
Journal of Chemical Ecology
NeOEcoSens
Levakova M., Kostal L., Monsempès C. *, Lucas P. *, Kobayashi R. (2019) Adaptive integrate-and-fire model reproduces the dynamics of olfactory receptor neuron responses in moth. J. R. Soc. Interface 16:20190246. http://dx.doi.org/10.1098/rsif.2019.0246 
10.1098/rsif.2019.0246
🔗 HAL
🔗 pdf
J. R. Soc. InterfaceNeOEcoSens
Bozzolan F*, Durand N^, Demondion E*, Bourgeois T*, Gassias E, Debernard S*.Evidence for a role of oestrogen receptor-related receptor in the regulation of male sexual behaviour in the moth Agrotis ipsilon.Insect Mol Biol26(4):403-41310.1111/imb.12303
🔗 HAL
Insect Mol BiolCReAEcoSens ;
NeOEcoSens
Aviles A.~, Cordeiro A.°, Maria A.*, Bozzolan F.*, Boulogne I.^, Dacher M.*, Goutte A.°, Alliot F., Maibeche M.*, Massot M.*, Siaussat D.* (2020) Effects of DEHP on ecdysteroid pathway, sexual behaviour and offspring of the moth Spodoptera littoralis. Hormones Behav, 125: 104808.10.1016/j.yhbeh.2020.104808Hormones BehavNeOEcoSens,CReAEcoSens
Fraichard S., Legendre A., Lucas P., Chauvel I., Faure P., Artur Y., Neiers F., Briand L., Ferveur J.-F., Heydel J.-M. (2020) Modulation of sex pheromone discrimination by the UDP-glycosyltransferase Ugt36E1 in Drosophila melanogaster. Genes 11(3). DOI: 10.3390/genes11030237
10.3390/genes11030237
🔗 HAL
🔗 pdf
Genes
NeOEcoSens
Langlois L., Dacher M.*, Nugent F. (2018). Dopamine receptor activation is required for GABAergic spike timing-dependent plasticity in the ventral tegmental area. Front Syn Neurosci, 10: 32.​10.3389/fnsyn.2018.00032
🔗 HAL
🔗 pdf
frontiers in synaptic neuroscienceNeOEcoSens
Hostachy C.^°, Couzi P.*, Portemer G.°, Hanafi M.°, Murmu M.^, Deisig N.*, Dacher M.* (2019)Exposure to conspecific and heterospecific sex-pheromones modulates gustatory habituation in the moth Agrotis ipsilon. Frontiers in Physiology, 10: 1518.10.3389/fphys.2019.01518
🔗 HAL
🔗 pdf
frontiers in physiologyNeOEcoSens
Hostachy C.°^, Couzi P.*, Hanafi-Portier M.°, Portemer G.°, Halleguen A.°, Murmu M.^, Deisig N.*, Dacher M.*, 2019. Responsiveness to sugar solutions in the moth Agrotis ipsilon: parameters affecting proboscis extension. Frontiers in Physiology, 10: 1423.10.3389/fphys.2019.01423
🔗 HAL
🔗 pdf
frontiers in physiologyNeOEcoSens
Conchou L. ^, Lucas P. *, Meslin C. *, Proffit M., Staudt M., Renou M. * (2019) Insect Odorscapes: From Plant Volatiles to Natural Olfactory Scenes.Front. Physiol. 10:972.10.3389/fphys.2019.00972
🔗 HAL
🔗 pdf
Front. Physiol.NeOEcoSens ;
CReAEcoSens
Renou M.*, Anton S. (2020) Insect olfaction in a complex and changing world. Current Opinion in Insect Science, 42:xx-yy.10.1016/j.cois.2020.04.004Current opinion in insect scienceNeOEcoSens
Maria A.*, Malbert-Colas A~. Braman V.^, Dacher M.*, Chertemps T.*, Maïbèche M.*, Blais C.*, Siaussat D.* 2019 Effects of Bisphenol A on post-embryonic development of the cotton pest, Spodoptera littoralis. Chemosphere 235, 616-625.10.1016/j.chemosphere.2019.06.073
🔗 HAL
ChemosphereCReAEcoSens ;
NeOEcoSens
Aviles A. ~, Boulogne I.^, Durand N.^, Maria A.*, Cordeiro A.°, Bozzolan F.*, Goutte A., Alliot F., Dacher M.*, Renault D., Maïbèche M.*, Siaussat D.* 2019 Effects of DEHP on post-embryonic development, nuclear receptor expression, metabolite and ecdysteroid concentrations of the moth Spodoptera littoralis. Chemosphere 215, 725-738.               
10.1016/j.chemosphere.2018.10.102
🔗 HAL
🔗 pdf
ChemosphereCReAEcoSens ;
NeOEcoSens
Machon J.~, Lucas P.*, Ravaux J., Zbinden M. (2018) Comparison of Chemoreceptive Abilities of the Hydrothermal Shrimp Mirocaris fortunata and the Coastal Shrimp Palaemon elegans. Chem Senses 7:489–501. https://doi.org/10.1093/chemse/bjy041
10.1093/chemse/bjy041
🔗 HAL
Chemical SensesNeOEcoSens

🔗 Voir l’ensemble des publications de l’institut

Membres de l'équipe

Nom PrénomCorpsEmployeurDépartement et ÉquipeAdresseTéléphoneMél
CHATTERJEE Abhishek
CRINRAEÉquipe NeO du Département EcoSens
INRA de Versailles
bâtiment 1 – Sous-sol étage – bureau : 17
(+33) 01 30 83 37 37
abhishek.chatterjee@inrae.fr
COUZI PhilippeTINRAEÉquipe CReA du Département EcoSens ; Équipe NeO du Département EcoSensCampus Pierre et Marie Curie
Tour 44-45 – 3e étage – bureau : 320
(+33) 06 67 67 06 31philippe.couzi@inrae.fr
DACHER MatthieuMCSorbonne universitéÉquipe NeO du Département EcoSensCampus Pierre et Marie Curie
Tour 44-45 – 3e étage – bureau : 310
(+33) 01 44 27 65 87matthieu.dacher@upmc.fr
DEMONDION ElodieTINRAEÉquipe NeO du Département EcoSensINRA de Versailles
bâtiment 1 – RDC étage – bureau : 04
(+33) 01 30 83 31 59elodie.demondion@inrae.fr
GEVAR JérémyIEINRAEÉquipe CReA du Département EcoSens ; Équipe NeO du Département EcoSensINRA de Versailles
bâtiment 1 – RDC étage – bureau : 4
(+33) 01 30 83 31 59jeremy.gevar@inrae.fr
LOUISON JoaneAJTINRAEÉquipe CReA du Département EcoSens ; Équipe NeO du Département EcoSensINRA de Versailles
bâtiment 1 – RDC étage – bureau : 4
(+33) 01 30 83 31 59joane.louison@inrae.fr
LUCAS PhilippeDRINRAEÉquipe NeO du Département EcoSensINRA de Versailles
bâtiment 1 – RDC étage – bureau : 10C
(+33) 01 30 83 37 37philippe.lucas@inrae.fr
MONSEMPES ChristelleAIINRAEÉquipe NeO du Département EcoSens,
Équipe CReA du Département EcoSens
INRA de Versailles
bâtiment 1 – RDC étage – bureau : 11A
(+33) 01 30 83 31 63christelle.monsempes@inrae.fr
RENOU MichelDRINRAEÉquipe NeO du Département EcoSensINRA de Versailles
bâtiment 1 – RDC étage – bureau : 00
(+33) 01 30 83 32 32michel.renou@inrae.fr

🔗 Voir l’organigramme

🔗 Voir l’annuaire