Actualités / News

Juvénile de Zootoca vivipara

Le réchauffement climatique accélère le vieillissement des lézards

Une étude publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences révèle qu’une accélération du vieillissement s’associe au déclin démographique d’un lézard à cause de l’augmentation des températures. Les auteurs ont constaté que les télomères, les extrémités protectrices des chromosomes, deviennent de plus en plus courts de génération en génération, ce qui implique que la progéniture naît avec un « capital vieillissement » de plus en plus faible. La dynamique des télomères devrait représenter un biomarqueur moléculaire de la disparition locale des espèces, et probablement une solution prometteuse pour évaluer les futures actions de gestion de la biodiversité.

Lire la suite / Read more
Paysage sahélien, région de Bambey, Sénégal, en septembre 2022

Comment expliquer la persistance du récit de la désertification du Sahel ?

Lorsqu’on mentionne le Sahel aujourd’hui, cette région africaine semi-aride entre le Sahara et l’Afrique soudanienne est souvent associée à la notion de désertification. Mais qu’en est-il au juste ? Que nous disent les dernières avancées en sciences environnementales quant à cette désertification ? Dans quelle mesure le « récit » de la désertification du Sahel s’appuie-t-il sur des résultats scientifiques, ou sur d’autres mécanismes, d’ordre plus politique ?  

Lire la suite / Read more

Projet GIN BIONIC – Biocontrôle des insectes ravageurs des cultures par génétique Inverse

GIN BIONIC, projet collaboratif mené par SBM Company, Greenpharma et le laboratoire iEES Paris, est soutenu à hauteur de 2,9 millions d’euros dans le cadre de France 2030, opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance, pour développer des outils de Génétique INverse afin de trouver des produits de BIOcoNtrôle contre des Insectes ravageurs des Cultures (GIN BIONIC).

Lire la suite / Read more
Aude et Thomas

Vaisala soutient iEES Paris dans la recherche environnementale contre les ravageurs de cultures

L’institut d’écologie et des sciences de l’environnement (iEES Paris) basé à l’Université de la Sorbonne à Paris utilise le système de surveillance continue Vaisala pour enregistrer les données en temps réel et contrôler la température et l’humidité des chambres utilisées pour l’élevage et l’expérimentation d’insectes.

Lire la suite / Read more