Archives

Paysage sahélien, région de Bambey, Sénégal, en septembre 2022

Comment expliquer la persistance du récit de la désertification du Sahel ?

Lorsqu’on mentionne le Sahel aujourd’hui, cette région africaine semi-aride entre le Sahara et l’Afrique soudanienne est souvent associée à la notion de désertification. Mais qu’en est-il au juste ? Que nous disent les dernières avancées en sciences environnementales quant à cette désertification ? Dans quelle mesure le « récit » de la désertification du Sahel s’appuie-t-il sur des résultats scientifiques, ou sur d’autres mécanismes, d’ordre plus politique ?  

Lire la suite / Read more
Juvénile de Zootoca vivipara

Le réchauffement climatique accélère le vieillissement des lézards

Une étude publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences révèle qu’une accélération du vieillissement s’associe au déclin démographique d’un lézard à cause de l’augmentation des températures. Les auteurs ont constaté que les télomères, les extrémités protectrices des chromosomes, deviennent de plus en plus courts de génération en génération, ce qui implique que la progéniture naît avec un « capital vieillissement » de plus en plus faible. La dynamique des télomères devrait représenter un biomarqueur moléculaire de la disparition locale des espèces, et probablement une solution prometteuse pour évaluer les futures actions de gestion de la biodiversité.

Lire la suite / Read more
Le tuatara,

Certains reptiles et amphibiens ne vieillissent pas, et on sait désormais pourquoi

Ils s’appellent salamandre tachetée, tortue d’Hermann ou encore tuatara, un cousin des lézards, à tête épineuse. Dire que leur vieillissement est négligeable signifie que le risque qu’ils ont de mourir n’évolue pas avec l’âge : s’il est de 1 % par an à 10 ans, il est toujours de 1 % à 100 ans ! Un prodige dont le consortium, qui inclut une dizaine de scientifiques du CNRS, a cherché à connaître les raisons.

Lire la suite / Read more
© François Blanquart

Comment les variants de SARS-CoV-2 sont-ils sélectionnés ?

Les variants préoccupants de SARS-CoV-2 comme Alpha, Delta ou Omicron se sont répandus rapidement dans le monde entier. Leur succès évolutif dépend de façon complexe du nombre de personnes qu’un individu atteint par le virus infecte à son tour, du timing de ces infections, et de la fréquence des contacts. Un article paru dans la revue eLife clarifie ces relations grâce à la modélisation mathématique, et permet de mieux comprendre les caractéristiques de ces variants.

Lire la suite / Read more
Indiscipl'inee

Indiscipl’INEE – PODCAST – Une monde d’écosystèmes

Les écosystèmes existent à toutes les échelles de temps et d’espace. Le corps humain lui-même en est un. Ils reposent essentiellement sur 3 notions : les interactions (entre eux, mais aussi entre le vivant et le non vivant), la diversité (des milieux, des échelles d’espace et de temps, des espèces qui les peuplent, etc.) et l’équilibre (parfois impacté et bouleversé de diverses manières). Les comprendre est donc indispensable pour saisir le fonctionnement de notre planète et mieux la préserver.

Lire la suite / Read more
Charge virale

Les vaccins protègent contre la COVID-19, mais ne sont pas infaillibles

Une collaboration entre des chercheurs du CNRS et les laboratoires BioGroup a donné lieu à l’analyse d’un grand nombre de résultats de tests PCR de détection du SARS-CoV-2, le virus de la COVID-19. Si la vaccination est liée à une charge virale plus faible chez les personnes ne présentant pas de symptômes jusqu’au jour du test, les données n’ont pas permis de détecter une différence de charge virale liée à la vaccination chez les personnes symptomatiques. Ce résultat, publié dans Eurosurveillance, est important pour décider des mesures d’isolement à adopter pour les personnes vaccinées infectées.

Lire la suite / Read more