Archives

Paris Parc BIG

L’expertise de iEES Paris mise à contribution dans la réalisation de la toiture végétalisée du bâtiment Paris Parc

Sorbonne Université a contacté iEES Paris afin de réaliser un diagnostic écologique sur le site où sera construit le nouveau bâtiment Paris Parc. iEES Paris a fourni des conseils et préconisations en ce qui concerne la composition du cortège floristique de la toiture végétalisée. Les résultats de cette étude de biodiversité ont contribué à l’obtention de la certification environnementale “HQE excellent” lors de la phase de réalisation du bâtiment.

Lire la suite / Read more
poison medaka

Pêcher moins, et de plus petits poissons, pour continuer à en pêcher des gros !

La pêche intensive provoque en moyenne une diminution de 30 % de la taille du corps des poissons. Cette diminution en taille réduit les rendements de la pêche, et a des conséquences écologiques importantes. Des chercheurs se sont intéressés aux mécanismes d’évolution inhérents aux populations de poissons pêchés. Leurs résultats, parus le 16 mars dans la revue Ecology Letters, suggèrent que ce rapetissement ne résulte pas seulement de la pêche sélective des grands poissons, mais aussi de l’affaiblissement par la pêche de la sélection naturelle, dépendante de la densité d’individus, au sein de ces populations.

Lire la suite / Read more
Vespa velutina frelon

L’abeille domestique n’est pas la seule proie du frelon asiatique

Une étude scientifique, parue dans les Annales de la Société entomologique de France, démontre que Vespa velutina est un prédateur généraliste qui chasse principalement les insectes les plus abondants, comme les abeilles domestiques mais aussi les mouches et les guêpes sociales. Son impact sur les autres espèces semble donc limité.

Lire la suite / Read more
Syrphe porte-plume (Sphaerophoria scripta), un visiteur assidu de la moutarde blanche (Sinapis alba) du printemps à l’automne. (©Benoît Geslin)

Pas de saison pour les insectes pollinisateurs en ville !

Vincent Zaninotto et ses collaborateurs ont suivi l’activité des insectes pollinisateurs à Paris et en milieu naturel, depuis la fin de l’hiver jusqu’à l’automne. Dans leur article publié dans la revue Ecology and Evolution, ils mettent en évidence une prolongation de la période d’activité des insectes urbains, qui peut se répercuter sur l’efficacité de la pollinisation.

Lire la suite / Read more
Vidéo Le Monde abeilles

Le Monde – “Comment la mode des ruches en ville peut se retourner contre les abeilles”

Alors que Paris compte près de 2 000 ruches, des scientifiques alertent sur les risques que fait courir l’omniprésence des abeilles domestiques sur les autres pollinisateurs.
Isabelle Dajoz, Professeure à l’Université de Paris Diderot, est interviewée à propos de ses récentes études sur le sujet.

Lire la suite / Read more