trophées de l'innovation

Ratha Muon nominée au trophées de l’innovation 2024

Les noms des neuf nominés ont été révélés par les jurys science et innovation. Trois lauréats, un par région, seront récompensés pour leurs projets innovants à fort impact. Parmi eux, Ratha Muon doctorante de iEES Paris.

Les projets sélectionnés portent sur une thématique de recherche qui répond aux défis sociétaux portés par l’IRD. Ils s’inscrivent dans une démarche interdisciplinaire et multi-acteurs et ont une réelle valeur ajoutée par rapport aux solutions déjà existantes.

Pour sa deuxième édition, l’IRD décernera les Trophées de l’innovation à l’occasion du Forum « SCIENCE 4 ACTION », organisé le 7 octobre au Palais du Pharo à Marseille, dans le cadre des célébrations des 80 ans de l’IRD.

🔗 Découvrez leurs portraits et projets sur le site de l’IRD

© DR

Ratha Muon (Cambodge), doctorante au sein de l’UMR iEES Paris  (équipe FEST du département Sols_ZC) nominées pour la région Asie.

Comprendre la durabilité des termitières pour augmenter la fertilité des sols.

Au Cambodge, les termitières sont couramment observées dans les rizières, sous la forme de monticules de terre recouverts d’arbres et de plantes. À travers sa thèse : « Termite bioturbation in Cambodia – From characterization to application » Ratha Muon révèle que les agriculteurs considèrent les termitières comme précieuses pour améliorer la fertilité des sols. Mais la densité de ces termitières diminue en raison de l’intensification des pratiques agricoles et de l’abattage des forêts. Avec son projet « Gestion écologique des termitières pour une agriculture durable (Eco-Termite) » la jeune doctorante souhaite développer des solutions durables pour préserver la fertilité et la biodiversité de ces parcelles. Menée à l’observatoire à long terme de Chrey Bak et à l’Institut de technologie du Cambodge (ITC), l’étude comprend trois modules de travail :

  • analyser les propriétés du sol d’une termitière
  • déterminer la quantité optimale de sol de termitière pour améliorer le rendement des cultures
  • collaborer avec les agriculteurs pour garantir une utilisation durable des termitières

Ce travail est soutenu par le laboratoire d’écologie des sols de l’ITC en collaboration avec l’Université royale d’agriculture (RUA) et les projets REASOL et ECOTERM.

Related Posts