Actualités / News

ver-de-terre-DCarmignac

Le Monde – « Les vers de terre sont des alliés plus précieux que le glyphosate pour la santé de notre planète et de ses habitants »

Alors que la Commission européenne s’apprête à valider ces jours-ci le renouvellement d’autorisation du glyphosate pour dix ans, un collectif de chercheurs spécialistes des sols alerte, dans une tribune au « Monde », sur les nombreuses études qui montrent « sans équivoque » les effets délétères du glyphosate sur les vers de terre, puissants alliés d’une agriculture durable.

Lire la suite / Read more
Lors de la cérémonie officielle du 7 octobre 2023, Emmanuelle Jacquin-Joly (DR INRAE) reçoit le chapeau et le certificat de nomination. Photo officielle de : Jenny Svennås-Gillner

Emmanuelle Jacquin-Joly, honorée par l’Université des Sciences Agricoles de Suède

L’Université des Sciences Agricoles de Suède nomme Emmanuelle Jacquin-Joly, chercheuse INRAE à l’Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris, Docteur Honoris Causa de la Faculty of Landscape Architecture, Horticulture and Crop Production Science.

Lire la suite / Read more

Conference on Soils of Urban, Industrial, Traffic, Mining and Military Areas

iEES Paris était présent en nombre au 12ème SUITMA (Conference on Soils of Urban, Industrial, Traffic, Mining and Military Areas) qui s’est déroulé du 4 au 7 septembre dernier à Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne).

Lire la suite / Read more

Fête de la science 2023

Découvrez toutes les participations de iEES Paris à la fête de la science 2023 du 7 au 15 octobre.
Devenez des experts en menant une enquête à base d’ADN végétal, découvrez la diversité des pollinisateurs et des fourmis, comprenez l’interaction des espèces entre elles mais aussi l’interaction entre l’eau et les sols…

Lire la suite / Read more
La jacinthe d'eau Pontederia Crassipes est l'une des espèces exotiques les plus envahissantes, présentes dans 74 régions. ©Getty - Emma Grimberg

France Culture – Comment la pollution et le réchauffement climatique favorisent-ils l’expansion des “espèces exotiques envahissantes” ?

3 500 espèces sont devenues envahissantes et continuent à pulluler. Leur impact sur la biodiversité est énorme : elles sont impliquées sur plus de la moitié des extinctions d’espèces dans le monde. Des cinq causes de l’effondrement du vivant, c’est peut-être l’une des moins comprises et des moins médiatisées de toutes.
Science CQFD a interviewé David Siaussat, professeur à iEES Paris, sur le cas du papillon Sodoptora Littoralis.

Lire la suite / Read more
Photographie d’un ver de terre en Martinique (genre Dichogaster) dans une Broméliacée. Mathieu Coulis

The Conversation – Des vers de terre qui ne vivent pas dans la terre découverts en Martinique

Avec l’accélération de la perte de biodiversité, certaines espèces pourraient disparaître avant que les scientifiques n’aient eu le temps de les découvrir et de les décrire, et sans nous laisser le temps de pouvoir agir pour leur conservation. Ce problème est encore plus critique pour les espèces qui vivent dans des habitats improbables et peu étudiés. C’est le cas de certaines espèces de vers de terre qui ne vivent pas dans le sol, comme la majorité de leurs congénères, mais dans les arbres des forêts tropicales et plus particulièrement dans des plantes épiphytes de la famille des Broméliacées.

Lire la suite / Read more

Le Monde – Le concept d’espèce utile ou nuisible est scientifiquement dépassé

A la suite de la mise à jour de la liste d’espèces « susceptibles d’occasionner des dégâts » par le gouvernement, l’écologue Nicolas Loeuille rappelle, dans une tribune au « Monde », qu’un tel classement repose sur une vision utilitariste de la nature et ne prend pas en compte la complexité des interactions entre les différents animaux.

Lire la suite / Read more

France inter – Nouveaux polluants détectés dans l’eau potable : des milliers de captages en sursis

En avril 2023, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a trouvé des substances jamais identifiées dans l’eau potable de 300 sites de captage en France, notamment un résidu de pesticide interdit, le chlorothalonil.
Jean-François Humbert, DR INRAE de l’équipe CoMiC du département DCFE répond aux questions de France Inter.

Lire la suite / Read more