Archives

Deux mâles de charançon rouge du palmier

INRAE – L’écologie chimique au service de la lutte contre les insectes ravageurs

Noctuelle du coton, charançon du palmier, carpocapse… autant d’insectes ravageurs des cultures dont on commence à comprendre l’odorat à INRAE, premier pas vers une lutte ciblée trompant leurs sens. Ces recherches à haut potentiel appliqué relèvent de l’écologie chimique, un domaine de recherche pluridisciplinaire alliant écologie, physiologie, biochimie et éthologie pour identifier et décrypter les différentes facettes des interactions chimiques entre organismes et environnement.

Lire la suite / Read more
France-Chine meeting

Les collaborations France-Chine iEES/CAAS mises en lumière par Emmanuelle Jacquin-Joly à la 14ème Commission mixte scientifique et technologique

Emmanuelle Jacquin-Joly, Directrice de recherche INRAE à iEES Paris (Équipe CReA du Département EcoSens) a été invitée à présenter la collaboration France-Chine iEES/CAAS au symposium franco-chinois organisé sur la protection des plantes lors de la signature du renouvellement des accords INRAE-CAAS, avec les représentants des Ministères concernés (MESRI France et MOST Chine), ambassadeurs et PDG INRAE/CAAS.

Lire la suite / Read more
Femelle de Charançon rouge du palmier

Découverte d’une cible pour le biocontrôle du charançon rouge du palmier

Des chercheurs d’INRAE et de Sorbonne Université, en collaboration avec des équipes de recherche en Arabie Saoudite et au Royaume-Uni ont identifié le premier récepteur phéromonal du ravageur de palmier, le charançon rouge. Cette découverte ouvre de nouvelles voies pour perturber leur agrégation et leur reproduction, mais aussi pour mettre en place des moyens de détection précoce, via le développement de biocapteurs utilisant ce récepteur phéromonal.

Lire la suite / Read more
Macro-photographie de la guêpe C. congregata© Hans Smid

Bracovirus, un virus bénéfique intégré au génome d’une guêpe parasitoïde

Des résultats, parus dans Communications Biology, suggèrent que l’évolution d’un virus intégré dans un génome eucaryote est totalement différente lorsqu’il est utile à l’organisme qui le porte.

Lire la suite / Read more
La guêpe parasitoïde

Etudier le génome de guêpes parasitoïdes pour comprendre leur adaptation aux défenses de leur hôte

Des chercheurs ont étudié le génome de deux espèces de guêpes parasitoîdes s’attaquant à différentes espèces de pucerons afin de comprendre quelles sont les adaptations qui leur permettent d’échapper aux défenses de leurs hôtes et de ses endosymbiotes protecteurs.

Lire la suite / Read more