Soutenance de thèse de Ahmed EL MOUKHTARI

« Etude de l’effet d’apports exogènes de silicium et / ou de proline dans l’amélioration de la tolérance de la symbiose Medicago – Ensifer meliloti aux contraintes salines »

Ahmed EL MOUKHTARI, Doctorant S-U, Equipe APCE, Département IPE, vous convie à la soutenance de sa thèse :

« Etude de l’effet d’apports exogènes de silicium et / ou de proline dans l’amélioration de la tolérance de la symbiose MedicagoEnsifer meliloti aux contraintes salines »

Le jury sera composé de :

  • Pr. Cherki GHOULAM, Professeur (Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc), Rapporteur
  • Dr. Philippe ETIENNE, MCU HDR (Université de Caen Normandie, France), Rapporteur
  • Pr. Hafida HANINE, Professeur (USMS, Béni Mellal, Maroc), Examinatrice
  • Dr. Sylvie COLLIN, Maître de conférences (Sorbonne Université, France), Examinatrice
  • Pr. Arnould SAVOURÉ, Professeur des universités (Sorbonne Université, France), Directeur de thèse
  • Pr. Mohamed FARISSI, Professeur (USMS, Béni Mellal, Maroc), Directeur de thèse

 

La soutenance aura lieu le 04 juillet à 11h (France)

À la salle des conférences du pôle des Études Doctorales de l’Université Sultan Moulay Slimane (USMS), Béni Mellal, Maroc.

 

Participer à la réunion Zoom

https://us02web.zoom.us/j/86154900947?pwd=dkV0TE41MnNqYjRUMVE4b1JpeWJ1dz09

 

ID de réunion : 861 5490 0947

Code secret : 390953

 

La salinité est l’un des facteurs abiotiques majeurs limitant la croissance des plantes et leurs productivités. L’apport exogène de silicium (Si) ou de la proline a été décrit pour leur effet bénéfique sur la tolérance des plantes aux contraintes abiotiques notamment la contrainte saline. Les travaux de cette thèse visent à étudier l’effet de l’apport exogène de Si et / ou de la proline sur la tolérance de la luzerne au stress salin, en s’intéressant aux mécanismes de tolérance induit chez les plantes en réponse à l’ajout des deux molécules. Les résultats ont montré que le traitement des graines par le Si réduit l’effet négatif de la salinité et induit une forte accumulation de la proline et améliore la germination, la viabilité des embryons et la mobilisation des réserves. Le Si induit également une forte activité de la catalase (CAT) et du superoxyde dismutase (SOD) et réduit la teneur en malonyldialdehyde et en peroxyde d’hydrogène chez les jeunes plantes issues des graines traitées par la salinité. Au stade plante, l’apport exogène de Si ou de proline induit chez les plantes stressées une accumulation significative des solutés compatibles telles que la proline, la glycine betaïne et les sucres solubles et améliore l’activité antioxydante de la SOD, la CAT, l’ascorbate peroxydase et la glutathionne réductase. Le Si et/ou la proline améliore aussi la teneur relative en eau, réduit le niveau de stress oxydant et rétablit par conséquent la croissance ainsi que l’activité photosynthétique des plantes stressées. De même, l’application de la proline et de Si module l’expression des gènes codant des enzymes du métabolisme de la proline telles que la Pyroline-5-carboxylate synthétase 1 (P5CS1), la P5CS2, l’Ornithine aminotransférase, la Proline déshydrogénase 1 et la P5C déshydrogénase ainsi que le gène Low silicon 2 codant un transporteur du Si. En conclusion, nos résultats démontrent que l’apport exogène de proline et/ou du Si présente un intérêt évident pour le développement d’une agriculture durable. Le développement de fertilisants enrichis en proline ou Si est fortement recommandé pour améliorer la productivité des cultures sous contraintes environnementales.

Mots-clefs : Medicago; Ensfer meliloti; Salinité; Silicium; Proline; Germination; Croissance; Photosynthèse; Métabolisme de la proline; Transporteur de silicium.

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Date

Juil 04 2022

Heure

11 h 00

Plus d'Infos

Lien zoom
Lien zoom

Newsletter

Suivez-nous & partagez ;-)

Mots-clefs

Catégories

Séminaires et événements

Pas d'événement actuellement programmé.