Archives

Le tuatara,

Certains reptiles et amphibiens ne vieillissent pas, et on sait désormais pourquoi

Ils s’appellent salamandre tachetée, tortue d’Hermann ou encore tuatara, un cousin des lézards, à tête épineuse. Dire que leur vieillissement est négligeable signifie que le risque qu’ils ont de mourir n’évolue pas avec l’âge : s’il est de 1 % par an à 10 ans, il est toujours de 1 % à 100 ans ! Un prodige dont le consortium, qui inclut une dizaine de scientifiques du CNRS, a cherché à connaître les raisons.

Lire la suite / Read more
© François Blanquart

Comment les variants de SARS-CoV-2 sont-ils sélectionnés ?

Les variants préoccupants de SARS-CoV-2 comme Alpha, Delta ou Omicron se sont répandus rapidement dans le monde entier. Leur succès évolutif dépend de façon complexe du nombre de personnes qu’un individu atteint par le virus infecte à son tour, du timing de ces infections, et de la fréquence des contacts. Un article paru dans la revue eLife clarifie ces relations grâce à la modélisation mathématique, et permet de mieux comprendre les caractéristiques de ces variants.

Lire la suite / Read more
Ver plat - Diversibipalium_multilineatum#/media/Fichier:Figure_11_(PeerJ_4672)_-_Diversibipalium_multilineatum wikipedia

L’invasion des vers plats en forme de marteau est sans doute loin d’être terminée

Depuis quelques années, des vers plats prédateurs ont été introduits un peu partout par l’import de plantes exotiques. Dans cet article publié dans Diversity and Distributions, une collaboration entre l’UPEC, le Muséum d’Histoire Naturelle et l’Université James Cook, impliquant iEES Paris, a permis de modéliser les risques d’invasion à l’échelle globale. Il en ressort que ces espèces envahissantes n’ont pas encore colonisé l’ensemble des régions à risque, lesquelles doivent donc redoubler de vigilance.

Lire la suite / Read more
termites

Comment les reines et les rois de termite restent-ils en bonne santé pendant des décennies ?

Les rois et les reines de termites peuvent vivre des décennies. Les reines, quant à elles, maintiennent une fertilité presque optimale durant toute leur vie. Dans cette étude internationale, publiée dans Communications Biology, les chercheurs ont constaté que ces reproducteurs défient le vieillissement par de nombreux changements au niveau de l’expression des gènes et de leur métabolisme.

Lire la suite / Read more
Charge virale

Les vaccins protègent contre la COVID-19, mais ne sont pas infaillibles

Une collaboration entre des chercheurs du CNRS et les laboratoires BioGroup a donné lieu à l’analyse d’un grand nombre de résultats de tests PCR de détection du SARS-CoV-2, le virus de la COVID-19. Si la vaccination est liée à une charge virale plus faible chez les personnes ne présentant pas de symptômes jusqu’au jour du test, les données n’ont pas permis de détecter une différence de charge virale liée à la vaccination chez les personnes symptomatiques. Ce résultat, publié dans Eurosurveillance, est important pour décider des mesures d’isolement à adopter pour les personnes vaccinées infectées.

Lire la suite / Read more
Deux mâles de charançon rouge du palmier

INRAE – L’écologie chimique au service de la lutte contre les insectes ravageurs

Noctuelle du coton, charançon du palmier, carpocapse… autant d’insectes ravageurs des cultures dont on commence à comprendre l’odorat à INRAE, premier pas vers une lutte ciblée trompant leurs sens. Ces recherches à haut potentiel appliqué relèvent de l’écologie chimique, un domaine de recherche pluridisciplinaire alliant écologie, physiologie, biochimie et éthologie pour identifier et décrypter les différentes facettes des interactions chimiques entre organismes et environnement.

Lire la suite / Read more
agroforesterie

CIRAD – Diversifier les cultures booste la production, la biodiversité et les services écosystémiques

Un article, paru le 18 juillet 2021 dans Global Change Biology, rassemble pour la première fois un nombre conséquent de preuves empiriques des effets positifs de la biodiversité cultivée sur les agroécosystèmes.
La diversification des cultures entraîne une hausse de la production de 14 % et de près d’un quart de la biodiversité associée. La qualité de l’eau est améliorée de 50 %, la lutte contre les ravageurs et maladies de plus de 63 % et la qualité des sols de 11 %.

Lire la suite / Read more

IRD – Parution de trois « chroniques hydro-météorologiques et géochimiques » issues d’observatoires de l’environnement en Inde, au Cameroun et au Laos.

Une équipe regroupant des chercheurs, ingénieurs et techniciens des laboratoires GET Toulouse et iEES Paris, et leurs partenaires au Sud, mesurent depuis deux décennies l’impact des changements globaux sur les bassins versants tropicaux à partir de chroniques météorologiques, hydrologiques, sédimentaires et géochimiques. Ces observations long-terme ont été mises en libre accès et font l’objet de trois publications parues dans la revue Hydrological Processes.

Lire la suite / Read more
mésange

Une vie citadine stressante affecte les gènes des oiseaux

Les mésanges charbonnières vivant dans les villes sont génétiquement différentes des mésanges des zones forestières rurales. C’est ce que les chercheurs ont trouvé dans une étude unique, étudiant des populations de mésanges dans neuf grandes villes européennes.

Les chercheurs ont comparé les gènes des mésanges urbaines à ceux de leurs congénères vivant à la campagne. Peu importe que les mésanges vivent à Milan, Malmö ou Paris: pour s’accommoder d’un environnement créé par les humains, ces oiseaux ont évolué de façon similaire.

Lire la suite / Read more
pelle terre

Interactions dynamiques à l’interface minéral-organique.

Il est généralement admis que les minéraux protègent la matière organique (MO) de la dégradation, favorisant la persistance du carbone dans les sols et sédiments. Cette revue décrit les mécanismes et processus opérant à l’interface minéral-organique et comment ils affectent la dynamique de transformation de la MO.

Lire la suite / Read more