Archives

etudier-les-fourmis-face-aux-effets-du-climat © Luesy Malanda

IRD – Étudier les fourmis face aux effets du climat

Présentes dans presque tous les habitats terrestres (forêts tropicales, déserts, savanes, zones urbaines, et paysages agricoles), on estime à un milliard de milliards le nombre de fourmis dans le monde.

Considérées comme des acteurs majeurs dans l’écosystème, elles font l’objet d’étude de la thèse de Fátima García Ibarra qui s’intéresse à leur impact sur la dynamique des sols et de l’eau.

Lire la suite / Read more
Deux mâles de charançon rouge du palmier

INRAE – L’écologie chimique au service de la lutte contre les insectes ravageurs

Noctuelle du coton, charançon du palmier, carpocapse… autant d’insectes ravageurs des cultures dont on commence à comprendre l’odorat à INRAE, premier pas vers une lutte ciblée trompant leurs sens. Ces recherches à haut potentiel appliqué relèvent de l’écologie chimique, un domaine de recherche pluridisciplinaire alliant écologie, physiologie, biochimie et éthologie pour identifier et décrypter les différentes facettes des interactions chimiques entre organismes et environnement.

Lire la suite / Read more

Vidéo CNRS Images – Puits de carbone, une chance pour le climat

Cornelia Rumpel, Directrice de Recherche CNRS et Marie-Liesse Aubertin, Doctorante Sorbonne Université à iEES Paris ont participé au documentaire “Puits de carbone” de la série “Anticiper la société de demain – Les grands défis de la science” proposée par CNRS Images. Elles parlent de l’effet de l’agriculture intensive et de l’intérêt de la préservation des sols. Elles expliquent comment mieux stocker le carbone dans les sols tout en augmentant la quantité de matière organique afin de redonner ses fonctions aux sols, de les rendre plus fertiles et plus productifs.

Lire la suite / Read more

IRD – Parution de trois « chroniques hydro-météorologiques et géochimiques » issues d’observatoires de l’environnement en Inde, au Cameroun et au Laos.

Une équipe regroupant des chercheurs, ingénieurs et techniciens des laboratoires GET Toulouse et iEES Paris, et leurs partenaires au Sud, mesurent depuis deux décennies l’impact des changements globaux sur les bassins versants tropicaux à partir de chroniques météorologiques, hydrologiques, sédimentaires et géochimiques. Ces observations long-terme ont été mises en libre accès et font l’objet de trois publications parues dans la revue Hydrological Processes.

Lire la suite / Read more
France-Chine meeting

Les collaborations France-Chine iEES/CAAS mises en lumière par Emmanuelle Jacquin-Joly à la 14ème Commission mixte scientifique et technologique

Emmanuelle Jacquin-Joly, Directrice de recherche INRAE à iEES Paris (Équipe CReA du Département EcoSens) a été invitée à présenter la collaboration France-Chine iEES/CAAS au symposium franco-chinois organisé sur la protection des plantes lors de la signature du renouvellement des accords INRAE-CAAS, avec les représentants des Ministères concernés (MESRI France et MOST Chine), ambassadeurs et PDG INRAE/CAAS.

Lire la suite / Read more
Champ d'igname

IRD le Mag – Biodiversité : entre fragilité et durabilité

La gestion durable des sols est au cœur des grands défis planétaires : sécurité alimentaire, eau potable, changement climatique, santé humaine, biodiversité. A l’occasion de la Journée Mondiale de la Biodiversité, Sébastien Barot, écologue des sols et conseiller scientifique Biodiversité de l’IRD à iEES Paris, insiste sur l’importance de la préservation de cette ressource, qui concentre plus de 25 % de la biodiversité de notre planète.

Lire la suite / Read more
Paris Parc BIG

L’expertise de iEES Paris mise à contribution dans la réalisation de la toiture végétalisée du bâtiment Paris Parc

Sorbonne Université a contacté iEES Paris afin de réaliser un diagnostic écologique sur le site où sera construit le nouveau bâtiment Paris Parc. iEES Paris a fourni des conseils et préconisations en ce qui concerne la composition du cortège floristique de la toiture végétalisée. Les résultats de cette étude de biodiversité ont contribué à l’obtention de la certification environnementale “HQE excellent” lors de la phase de réalisation du bâtiment.

Lire la suite / Read more
Femelle de Charançon rouge du palmier

Découverte d’une cible pour le biocontrôle du charançon rouge du palmier

Des chercheurs d’INRAE et de Sorbonne Université, en collaboration avec des équipes de recherche en Arabie Saoudite et au Royaume-Uni ont identifié le premier récepteur phéromonal du ravageur de palmier, le charançon rouge. Cette découverte ouvre de nouvelles voies pour perturber leur agrégation et leur reproduction, mais aussi pour mettre en place des moyens de détection précoce, via le développement de biocapteurs utilisant ce récepteur phéromonal.

Lire la suite / Read more
poison medaka

Pêcher moins, et de plus petits poissons, pour continuer à en pêcher des gros !

La pêche intensive provoque en moyenne une diminution de 30 % de la taille du corps des poissons. Cette diminution en taille réduit les rendements de la pêche, et a des conséquences écologiques importantes. Des chercheurs se sont intéressés aux mécanismes d’évolution inhérents aux populations de poissons pêchés. Leurs résultats, parus le 16 mars dans la revue Ecology Letters, suggèrent que ce rapetissement ne résulte pas seulement de la pêche sélective des grands poissons, mais aussi de l’affaiblissement par la pêche de la sélection naturelle, dépendante de la densité d’individus, au sein de ces populations.

Lire la suite / Read more